10 choses auxquelles vous devez vous attendre lorsque vous arrêtez de boire de l’alcool

Il existe une myriade de raisons pour lesquelles les gens arrêtent de boire : l’habitude de boire et la réévaluation de leur régime alimentaire ou pour quelque chose de plus sérieux, comme adopter une approche proactive face à la possibilité d’un problème. Quelle que soit la raison, les bénéfices demandent un effort ; cependant, au bout du compte, cela en vaut la peine. Il y aura des jours de bons et de mauvais moments et il y aura des jours intermédiaires. C’est le genre de choses que vous pourrez anticiper lorsque vous arrêterez de boire de l’alcool.

Préparez-vous à avoir la dent douce

Le sucre et l’alcool augmentent tous deux les niveaux de dopamine La dopamine est la substance chimique de “récompense” qui crée le sentiment de satisfaction. C’est pourquoi il est probable que si vous arrêtez une substance, vous commencerez à avoir envie de l’autre. Bien que cela soit parfaitement normal, il faut le faire avec modération. Ne soyez pas surpris si vous découvrez que vous ressentez avec les sucreries la même sensation que vous procurait l’alcool, mais veillez à ne pas remplacer l’alcool par des quantités folles de sucreries.

Vous pourrez mieux dormir

Si l’alcool peut aider certaines personnes à s’endormir, il perturbe réellement leur sommeil. Lorsqu’elles ne boivent pas, elles sont non seulement capables de s’endormir plus rapidement et plus facilement, mais bénéficient également d’un sommeil plus réparateur, ce qui leur permet de se réveiller frais et dispos le lendemain matin. Une meilleure concentration, une meilleure humeur et une augmentation des performances du cerveau sont autant d’avantages d’une bonne nuit de sommeil. L’alcool déclenche le type d’activité cérébrale que l’on observe normalement le matin quand on est endormi, c’est pourquoi, même si vous pouvez avoir un coma ressemblant à un ronflement, la qualité de votre sommeil ne sera en aucun cas très bonne.

Voir :   Besoin de paix intérieure ? Alignez d'abord vos chakras avec ces conseils.

Perdre quelques kilos

La consommation d’alcool est une méthode permettant de glisser des calories supplémentaires dans votre corps caché. Les boissons mixtes, ainsi que les boissons glacées, en sont les principales causes. Une étude a montré que les buveurs modérés peuvent ajouter environ 300 calories à leur régime. Lorsque l’alcool est éliminé de votre alimentation et n’est pas remplacé par des sucreries et des friandises sucrées, le poids commencera à disparaître avec un effort minimal. L’ajout d’eau à la place de l’alcool y contribuera également.

Vous pouvez ressentir un manque

Si vous êtes un consommateur régulier d’alcool, il est probable que votre corps puisse ressentir un manque après les 48 premières heures de désintoxication. Cela dépend de la quantité d’alcool que vous avez consommée chaque jour, et cela peut être aussi bénin qu’une gueule de bois, ou aussi grave qu’un problème de santé. Les symptômes les plus graves sont l’augmentation de la pression artérielle, la somnolence et la transpiration.

Article connexe : Comment cette plante magique “Kratom” peut-elle aider à se débarrasser de l’alcool ?

Une peau plus claire

Votre peau commencera à paraître et à être hydratée. L’alcool agit comme un diurétique qui oblige le corps à uriner régulièrement et provoque également une réduction d’une hormone qui agit comme un antidiurétique (qui aide le corps à retenir l’eau). Si l’organisme ne reçoit pas suffisamment d’eau, la peau donne l’impression d’être assoiffée. Si vous cessez de boire de l’alcool, votre corps sera en mesure d’absorber davantage d’eau et des affections telles que l’eczéma et les pellicules ainsi que la rosacée pourront également s’améliorer.

Voir :   Vivre sainement avec le diabète

La situation risque d’empirer avant de s’améliorer

Les premiers jours sont essentiels pour une récupération efficace de l’alcool. Si vos habitudes de consommation sont considérées comme extrêmes, il est probable que vous ayez besoin d’une assistance médicale pour surmonter le sevrage.

Certains risques pour la santé sont réduits

La consommation d’alcool augmente les risques de développer des cancers du sein, du foie, de la bouche, du côlon et même du rectum. Plus la consommation d’alcool est importante, plus le risque de le développer est élevé. La probabilité de développer une cirrhose du foie diminue également lorsque l’alcool est éliminé de l’alimentation. En général, l’abandon de l’alcool peut avoir un effet positif sur votre santé globale, et le foie pourrait même retrouver un fonctionnement normal s’il n’est pas trop endommagé par l’alcool ou d’autres raisons.

Vous économiserez de l’argent

La consommation d’alcool peut être une habitude coûteuse, surtout si vous êtes un amateur de vins ou de liqueurs exquis. Prenez le montant que vous dépensez chaque semaine ou chaque mois en alcool consommé à la maison et à l’extérieur. Il est probable que le total soit plus élevé que prévu et pourrait servir d’incitation à s’abstenir de consommer de l’alcool aussi longtemps que vous le souhaitez.

Votre système immunitaire vous en sera reconnaissant

Une consommation excessive d’alcool peut entraîner un affaiblissement du système immunitaire, ce qui rend l’organisme plus vulnérable aux infections, comme la pneumonie, et même à certains types de cancer. Une seule consommation excessive d’alcool peut entraîner un affaiblissement du système immunitaire, mais le point positif est que votre système immunitaire peut être renforcé avec le temps.

Voir :   6 utilisations du chanvre que vous ne connaissez peut-être pas

Vous pourriez vous sentir un peu jaloux

Il est presque certain que vous aurez l’impression de ne pas profiter du grand moment une fois que vous aurez décidé d’arrêter de boire de l’alcool, et cela pourrait vous faire ressentir de la jalousie. Souvent, l’alcool est utilisé pour briser la glace et ceux qui décident d’arrêter de boire de l’alcool pourraient se sentir agités dans des situations où ils boivent normalement. La meilleure solution est d’éviter les interactions inutiles centrées sur l’alcool lorsque vous n’êtes pas sûr de ce que vous ressentez.

Vous mangerez moins

L’alcool fait partie des facteurs les plus importants qui contribuent à la consommation de grandes quantités de nourriture. Il améliore les sens et augmente l’activité de l’hypothalamus, ce qui permet à la personne d’être plus sensible à l’odeur de la nourriture, ce qui peut conduire à une consommation accrue. Si vos sens ne sont pas affectés par les effets de l’alcool, vous serez en mesure d’apprécier un repas ordinaire sans en abuser. Comme l’alcool réduit les inhibitions, vous déciderez en connaissance de cause d’éviter le dessert après le dîner.

Conclusion

Si vous suivez les bonnes étapes, vous vous rendrez compte que l’effort pour arrêter de boire en vaut la peine. Pour réussir, vous devez être motivé à réussir, sinon, cela se transformera en une lutte continuelle. Imaginez à quel point vous vous sentirez mieux après quelques jours seulement.

Avertissement : Toutes les s sont fournies par le créateur.

A propos de l’auteur :

Jimmy est un rédacteur de contenu chevronné qui a une passion pour vivre un mode de vie naturel. En tant qu’herboriste certifié et père de deux enfants, il fournit des suggestions simples pour une meilleure santé. Il écrit également pour le magazine http://howtonight.com/.