pour attirer l'attention des visiteurs

Que faire pour que son bébé ait le sommeil facile ?

Certains bébés peuvent avoir des difficultés à s’endormir lorsque vient l’heure d’aller au lit. Cela oblige les parents à être tout le temps présent auprès d’eux et à veiller jusqu’à ce qu’ils s’endorment. Cette situation n’est pas bénéfique pour tout le monde. De plus, à son entrée à la crèche, l’enfant doit s’adapter à un nouveau rythme qui nécessite un sommeil bien ponctué. C’est pourquoi nous vous proposons quelques astuces pour les aider à trouver facilement le sommeil.

Synchroniser le rythme de sommeil à la maison et à la crèche

Dans les grandes villes françaises, plus de la moitié des enfants de 0 à 3 ans sont inscrits à la crèche. À titre d’exemple, à Paris , 60 % des enfants de cette tranche d’âge sont accueillis en crèche Paris. La présence des crèches privées et des crèches d’entreprise dans cette métropole de la région Rhônes-Alpes contribue à combler le manque de place. C’est aussi le cas dans les autres villes du Sud-Est et dans la métropole parisienne.

Il est important d’évoquer les établissements d’accueil puisque la sieste de la journée et le sommeil nocturne sont interdépendants. Nombreux sont les enfants qui ratent les activités essentielles de la crèche, car leur sieste dure pendant 5 heures. Ce sont des enfants qui ne dorment pas assez à la maison. À l’inverse, lorsque les enfants font de longues siestes, ils ont du mal à s’endormir la nuit.

Il est donc primordial que les parents et les responsables de la crèche communiquent entre eux, et transmettent les informations à propos du sommeil de l’enfant. Il faut aussi que chacun de leur côté fasse le nécessaire pour rétablir un rythme de sommeil adéquat pour l’enfant. Les parents doivent instaurer et respecter des horaires de sommeil régulier. Et la crèche fait le nécessaire pour permettre à l’enfant d’avoir une sieste normale.

Voir :   10 signes qui montrent que vous avez besoin de multivitamines

Aider le bébé à faire ses nuits

Un enfant qui fait ses nuits est un enfant qui fait la différence entre le jour et la nuit en ce qui concerne son sommeil. Autrement dit, un enfant qui fait ses nuits dort en moyenne 8 heures la nuit, et fait de courtes siestes pendant la journée. À noter que la sieste et le sommeil sont tout aussi importants pour que l’enfant ait une croissance harmonieuse.

La plupart des bébés n’acquièrent ce rythme qu’à partir de leur 10e mois. Mais les enfants accueillis en crèche sont plus prompts à faire leur nuit. C’est grâce aux jeux et aux activités d’éveil auxquels ils s’adonnent pendant la journée. Ils ont besoin de ces activités pour favoriser leur développement cognitif, physique et psychomoteur. Ces activités habituent également leur corps et leur esprit au fait qu’il faut rester actif la journée et dormir la nuit.

Pour aider le bébé à faire ses nuits, il faut améliorer son environnement de sommeil. Offrez-lui une chambre :

  • propre,
  • désencombrée,
  • baignée de lumière naturelle pendant la journée et éloignée de toute source de lumière la nuit,
  • à une température adéquate (20 °C),
  • à un niveau d’humidité normale (40 à 60 %),
  • réconfortante (présence de doudou, de veilleuse, etc.).

Appliquer quelques techniques

Installer une routine dodo peut aider votre bébé à s’endormir facilement. Pour cela, il faut commencer par maintenir des horaires de coucher réguliers. Vous pouvez par exemple commencer par lui donner un bain. Ce dernier l’aide à se détendre et contribue à évacuer toutes les pollutions que l’enfant a accumulées durant la journée.

Voir :   Les meilleures applications pour faire de l'exercice dans le confort de votre maison

Après son bain, mettez-lui un pyjama confortable, puis sa dormeuse ou sa petite couverture. Installez-le dans son berceau, il n’est pas conseillé d’habituer le bébé à dormir dans vos bras. Ensuite, il faut favoriser son repos en baissant la lumière et en réduisant les bruits. Vous pouvez utiliser une veilleuse, éteindre ou déplacer le purificateur d’air, etc.

Au fur et à mesure que votre bébé grandit, diminuez votre intervention ainsi que votre présence dans sa chambre. Se précipiter dans sa chambre avec une sucette ou un verre d’eau dès qu’il réclame votre présence n’est pas bon. Par contre, lorsqu’il a réellement faim ou lorsqu’il éprouve vraiment du mal à s’endormir, intervenez conformément à la situation.

Voilà tout ce qu’il faut savoir pour aider l’enfant à bien dormir et à acquérir un rythme de sommeil adéquat. Toutefois, prenez en compte le fait que votre enfant peut avoir son propre rythme et qu’il ne faut pas trop le brusquer.