Ce que vous devrez savoir sur l’évacuation des eaux usées

Le traitement des eaux usées, c’est-à-dire l’élimination des polluants des eaux usées avant qu’elles n’atteignent les aquifères ou les masses d’eau naturelles comme les lacs, les rivières et les océans, est vital. L’eau pure n’étant pas présente dans l’environnement naturel, la distinction entre eau pure et eau polluée repose sur le type et la quantité d’impuretés présentes dans l’eau ainsi que sur l’usage auquel elle est destinée. En général, on dit que l’eau est polluée si elle est contaminée par suffisamment d’impuretés pour la rendre impropre à un usage spécifique comme l’eau potable, la baignade ou la pêche. Si la qualité de l’eau peut être affectée par des facteurs naturels, le terme “pollution” fait toutefois généralement référence aux activités humaines comme cause de pollution. La principale cause de pollution de l’eau est le déversement d’eau contaminée dans les eaux souterraines ou de surface et le traitement des eaux usées est un élément clé de la lutte contre la pollution de l’eau.

Qu’est-ce que les eaux usées ?

Les eaux usées sont les eaux polluées produites par le ruissellement et d’autres activités humaines. On l’appelle également “eaux usées”. Elles sont généralement classées en fonction de leur mode de production, qui comprend les eaux usées industrielles, les eaux usées domestiques ou les eaux pluviales (eaux de pluie). Les eaux usées domestiques sont le résultat de l’utilisation de l’eau par les résidents ou les entreprises, ainsi que par les restaurants. Les eaux usées industrielles sont le résultat des rejets des industries chimiques et manufacturières. Les eaux pluviales qui s’écoulent dans les zones agricoles et urbaines recueillent des particules, des gravillons, des produits chimiques et d’autres nutriments qui contaminent le ruissellement.

Voir :   Les 4 meilleurs matériaux de toit plat

Quels sont les contaminants les plus fréquents que l’on trouve dans l’eau ?

Les eaux usées contiennent une variété de contaminants. Les quantités et les concentrations de ces contaminants dépendent de la source. Les polluants sont généralement classés en trois catégories : physique, chimique et biologique. Les polluants courants comprennent les substances organiques complexes, les substances riches en azote et en phosphore ainsi que les agents pathogènes qui provoquent des maladies (bactéries, protozoaires et virus). Les produits chimiques organiques synthétiques, les produits chimiques inorganiques, les microplastiques, les sédiments et les substances radioactives, la chaleur, l’huile et d’autres contaminants peuvent se retrouver dans les eaux usées.

Comment fonctionne le traitement des eaux usées ?

Le traitement des eaux usées à l’aide de dispositifs efficaces comme la micro-station utilise des processus biologiques, chimiques et physiques pour nettoyer l’eau. Les processus employés dans ces installations peuvent être classés comme suit : primaire, secondaire préliminaire, tertiaire et primaire. Les étapes primaire et préliminaire éliminent les chiffons et les solides en suspension. Les procédés secondaires se concentrent sur l’élimination des matières organiques en suspension et en dissolution. Les procédés secondaires éliminent les nutriments et polissent l’eau. La désinfection, dernière étape, élimine les agents pathogènes restants. Les boues produites au cours du traitement sont traitées puis déshydratées, avant d’être envoyées dans des décharges ou utilisées pour faire de la terre.

Pourquoi est-il important de récupérer les ressources en eau ?

Les eaux usées sont un mélange compliqué de nutriments, de métaux et de produits chimiques spéciaux. Le recyclage de ces substances précieuses peut contribuer à réduire les besoins en ressources naturelles. Les concepts de récupération des ressources évoluent constamment et les chercheurs étudient et développent diverses techniques. La réutilisation et la récupération des eaux traitées pour améliorer l’irrigation, la recharge des nappes phréatiques ou pour les loisirs sont des domaines qui présentent un intérêt particulier.

Voir :   Comment choisir le revêtement mural idéal ?