Comment bien nettoyer sa toiture ?

Un nettoyage approfondi ne permet pas seulement de dégraisser le toit. Il vous donne également la possibilité d’évaluer son état et, par conséquent, de détecter les points faibles. Pensez également au fait qu’un toit propre a une durée de vie plus longue. Il y a beaucoup de bonnes raisons de commencer, mais avant de vous lancer, vous aurez besoin de ces quelques conseils.

Choisir le meilleur moment

La fréquence de nettoyage dépendra du matériau et de l’environnement. Si des arbres sont présents à proximité immédiate de la toiture, comme il est nécessaire de nettoyer plus fréquemment.

Dans tous les cas, le nettoyage doit être effectué dans des conditions sèches et sans vent, en l’absence de périodes de chaleur et, bien sûr, pendant la journée. La seconde moitié de l’automne et le printemps sont les périodes idéales pour effectuer cet entretien.

Suivre les étapes

  • Une fois que vous disposez de l’équipement adéquat, vous pouvez grimper sur le toit et jeter un coup d’œil à l’état de la toiture.
  • Commencez ensuite à enlever les débris à la main Feuilles mortes, branches et autres débris transportés par le vent.
  • Continuez avec la phase de nettoyage Faites attention à ne pas rayer le toit.
  • Il ne reste plus qu’à nettoyer la surface de l’eau et de la mousse.

La meilleure méthode de nettoyage

Il existe de nombreuses options parmi lesquelles vous pouvez choisir. Cependant, sachez que certaines options sont supérieures à d’autres.

Voir :   Pourquoi se débarrasser des mites est urgent ?

Les nettoyeurs à pression sont extrêmement efficaces. En quelques minutes, la saleté aura disparu. La pression pourrait fragiliser le toit, en particulier dans le cas d’ardoise ou d’argile. L’expert en toiture Jery Remy suggère de maintenir une distance appropriée entre votre toit et votre nettoyeur et de veiller à diriger l’eau vers le bas.

Une brosse est une excellente option pour enlever les parties incrustées, mais attention à la laine d’acier. Nettoyez soigneusement le toit après le brossage.

Selon M. Seghers, un mélange de savon et d’eau chaude peut être utilisé sur la plupart des toits. Choisissez un détergent biodégradable et sachez que l’eau sale suivra le même chemin que l’eau de pluie.

Important : n’utilisez pas d’eau de Javel ou de solution chlorée, et évitez les nettoyeurs à vapeur. Le toit sera nettoyé, mais il ne pourra pas être protégé.

Protection de la toiture

Les mousses peuvent réapparaître rapidement même sur un toit propre. Appliquez donc un traitement préventif ou curatif pour que les résultats de votre nettoyage perdurent.

N’oubliez pas d’appliquer le traitement imperméabilisant qui permet à la pluie de s’écouler sur la surface au lieu de s’infiltrer par le toit.