L’effet du cannabis sur la dystonie et la spasticité

La plante de cannabis et son dérivé, le CBD, sont reconnus depuis longtemps pour traiter différentes affections grâce à leurs effets réducteurs de douleur et neuroprotecteurs. Il s’est révélé prometteur pour soulager les douleurs chroniques, notamment les douleurs arthritiques, les douleurs causées par la sclérose en plaques, ainsi que les douleurs nerveuses générales. Il est également utilisé pour traiter l’anxiété, la dépression et l’insomnie.

Saviez-vous que le cannabis pourrait également aider à traiter la spasticité et la dystonie ? Cet article fait la lumière sur le.

Comprendre la dystonie

La dystonie est une maladie du mouvement qui provoque des contractions involontaires des muscles de la personne affectée. Ces contractions provoquent des mouvements répétitifs et des torsions qui peuvent parfois être douloureux.

Les chercheurs pensent que des signaux cérébraux déficients font que les muscles tirent sur le corps de la personne de manière erronée et se contractent. Le corps se met alors à tourner, à bouger de manière répétitive et finit par prendre des postures anormales. Des tremblements dystoniques sont souvent associés à ces signes.

La dystonie peut être classée en trois types :

  1. La dystonie idiopathique : Il s’agit d’une affection qui n’a pas de raison évidente ou bien connue.
  2. La dystonie génétique : Les parents sont à l’origine de la dystonie génétique et présente à la naissance.
  3. La dystonie acquise (secondaire) : Elle est le résultat de facteurs environnementaux ou d’une autre lésion cérébrale.

Les causes de la dystonie peuvent être génétiques, le plomb ainsi que l’empoisonnement au monoxyde de carbone. Parmi les autres causes, citons les lésions physiques dues à un accident vasculaire cérébral, les infections ou même les médicaments des sociétés pharmaceutiques, en particulier les neuroleptiques utilisés pour traiter les troubles bipolaires et la schizophrénie.

Voir :   Comment les personnes âgées peuvent-elles améliorer leur système immunitaire ?

La plupart du temps, la dystonie se manifeste par une posture anormale. Les muscles de sens opposé se contractent en même temps, comme s’ils se battaient pour le contrôle d’une partie spécifique du corps. Certains des signes de la dystonie sont les suivants :

  1. des difficultés d’élocution
  2. Tremblements
  3. Vibrations du diaphragme lors de la respiration
  4. Somnolence
  5. Le stress et l’anxiété augmentent.
  6. C’est comme la douleur d’une jambe agitée
  7. L’activité continue du cerveau et des muscles entraîne des rythmes de sommeil irréguliers, un manque de concentration, une mauvaise vision, des sautes d’humeur ainsi qu’un stress mental.

La spasticité expliquée

Les patients souffrant de spasticité présentent une raideur musculaire et des difficultés de mouvement. Ils présentent également des spasmes, c’est-à-dire que les muscles deviennent mous ou se mettent à trembler de façon incontrôlée, ce qui peut entraîner des douleurs extrêmes et des troubles du sommeil. C’est un phénomène courant chez les personnes atteintes de lésions de la moelle épinière, du syndrome latéral amyotrophique, de paralysie cérébrale, de sclérose en plaques et de diverses autres maladies.

La raison pour laquelle le cannabis est un bon traitement de la spasticité et de la dystonie

Les différentes formes de dystonie sont classées en fonction de la partie du corps qu’elles affectent. De nombreux troubles impliquant des spasmes musculaires et des contractions volontaires, le cannabis médical peut aider à soulager les spasmes musculaires. De nombreuses recherches ont été menées pour confirmer l’idée que le CBD est un traitement viable de la dystonie (troubles du mouvement) et de la spasticité.

Le cannabis contient deux cannabinoïdes : le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD), qui renforcent les récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde de l’organisme. Les deux cannabinoïdes aident à réguler les neurotransmetteurs excitateurs et inhibiteurs qui sont essentiels pour réduire les tremblements musculaires ainsi que la spasticité.

Voir :   Le régime Keto vous convient-il ?

Grâce à la connaissance des avantages du cannabis médicinal pour le traitement de la spasticité et de la dystonie, les personnes souffrant de l’une ou l’autre de ces affections sont en mesure d’être soulagées. Elles doivent s’assurer qu’elles achètent des produits de cannabis de qualité supérieure, et s’assurer qu’elles les obtiennent auprès de vendeurs réputés tels que cannaflower.com.

Cas d’efficacité du cannabis dans le traitement de la spasticité et de la dystonie

Selon des témoignages personnels, il a été prouvé que le cannabis réduisait les spasmes musculaires bien avant qu’il ne soit largement disponible à des fins médicales. Dans une étude réalisée en 1982 sur des blessés de la moelle épinière, 21 des 43 participants ont déclaré que le cannabis réduisait leur spasticité.

Une enquête menée en 1997 auprès de patients atteints de sclérose en plaques qui fumaient souvent du cannabis a révélé qu’une majorité des 112 personnes ont affirmé que le cannabis contribuait à réduire la spasticité et la douleur.

Une étude de cas datant de 2002 et publiée dans The Journal of Pain and Symptom Management rapporte lesoulagement des symptômes liés à la dystonie chez une femme de 42 ans souffrant de douleurs chroniques après avoir fumé du cannabis. L’amélioration était évidente dans la réduction de son score subjectif de douleur, de 9 à zéro. Elle n’a pas eu besoin d’autres analgésiques pendant les 48 heures suivantes. Selon la recherche, aucun autre traitement n’a permis de soulager de manière significative son état.

Symptômes de la dystonie pouvant être traités par le cannabis

En plus des muscles qui se contorsionnent et des spasmes répétitifs qui définissent la dystonie, des douleurs neuropathiques s’y associent souvent. La douleur peut affecter n’importe quelle partie du corps, y compris les mains. Le cou, les épaules et les zones du visage peuvent également être affectés par les dystonies, qui peuvent être douloureuses et invalidantes et faire que le patient ne puisse plus parler, marcher ou bouger si elles ne sont pas traitées.

Voir :   Besoin de paix intérieure ? Alignez d'abord vos chakras avec ces conseils.

Le cannabis comme traitement de la dystonie peut être utile dans ces cas. Même s’il ne peut pas résoudre le problème ou inverser les dommages, on pense que, dans la grande majorité des cas, il peut atténuer la gêne et entraîner une relaxation et un relâchement des muscles. Cela se produit jusqu’à ce que le patient ne soit plus handicapé et soit en mesure de se déplacer et de fonctionner normalement.

Si le CBD peut aider à soulager les spasmes musculaires causés par la dystonie, il ne semble toutefois pas aussi efficace lorsqu’il est associé à de fortes quantités de THC. Les patients ne semblent pas être soulagés de leur inconfort lorsqu’ils sont traités à l’aide de CBD sans THC.

Grâce à ses qualités antiémétiques, antianalgésiques et stimulantes de l’appétit, la marijuana peut être efficace dans le traitement de la dystonie, car elle contribue à améliorer des symptômes tels que la douleur intense, la perte d’appétit et les nausées. La marijuana peut également avoir des propriétés antispasmodiques qui peuvent aider à combattre les symptômes de mouvements involontaires de la dystonie.

Conclusion

Au regard du nombre d’études de recherche menées dans le domaine et des preuves anecdotiques de plus en plus nombreuses, il semble que le cannabis soit une option thérapeutique alternative efficace pour réduire les symptômes chez les patients souffrant de spasticité et de dystonie.

À propos de l’auteur :

Solomon Njoroge est un rédacteur indépendant qui a une grande expérience de l’écriture sur la santé et la forme physique ainsi que sur d’autres sujets pour une variété de publications et de sites Web. Il est enthousiaste à l’idée d’écrire du contenu qui éduque les lecteurs, en particulier en ce qui concerne la santé pour aider à promouvoir une vie plus saine et plus saine.