Les points à voir pour bien choisir sa baie vitrée

La fenêtre est un élément essentiel pour diminuer la consommation d’énergie d’un bâtiment ou d’une habitation. D’où l’instauration de la RT 2012 qui impose à chaque nouvelle construction une surface vitrée couvrant au moins un tiers de la surface habitable. En tant qu’élément crucial de la beauté d’une maison ou d’un bien immobilier les baies vitrées sont choisies pour leur esthétique ainsi que pour leurs avantages techniques.

Le matériau utilisé dans la baie vitrée

Les propriétaires peuvent choisir le type de matériau utilisé pour fabriquer la baie vitrée. Celui que vous choisissez est fait d’aluminium. C’est un matériau solide et beau, qui s’entretient facilement. Cependant, il est peu efficace en matière d’isolation. Les baies vitrées en pvc sont disponibles mais le PVC est surtout utilisé pour la construction de fenêtres. En raison de sa souplesse, il doit être mélangé à de l’aluminium afin d’augmenter sa rigidité.

Il existe également la baie vitrée construite en bois. C’est un isolant fantastique. Il nécessite un entretien important par rapport aux autres types de matériaux. C’est pourquoi certains fabricants proposent un mélange d’aluminium et de bois. L’aluminium est utilisé à l’extérieur en raison de sa résistance supérieure aux intempéries. Le bois est placé à l’intérieur en raison de ses propriétés isolantes naturelles.

Le choix du verre

Il existe une grande variété de baies vitrées. Il y a le double vitrage qui permet d’offrir à une zone une bonne isolation thermique. Ce type de fenêtre est composé de deux parois de verre relativement épaisses, entre lesquelles se trouve une couche de gaz inerte. Il s’agit d’une isolation thermique typique.

Voir :   Quel type de revêtement pour votre toiture ?

Lorsque vous avez un vitrage à faible émissivité, vous subissez une grande perte d’énergie thermique. On estime que 2/3 de la chaleur perdue est due à leur faible isolation. C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir un vitrage renforcé. Il est composé d’oxyde métallique et est qui est collé au verre afin qu’il soit capable de retenir l’énergie de la lumière du soleil.

Ensuite, il y a le triple vitrage, qui se compose de trois parois de verre séparées par des lames d’espace. Il s’agit de la méthode la plus efficace pour réaliser d’importantes économies d’énergie. Il peut être remplacé par le double vitrage et le volet roulant.

Le type d’ouverture

Pour répondre aux exigences de la RT2012, il est demandé que les baies vitrées soient ouvertes régulièrement à hauteur de 30% de la surface qu’elle couvre. Pour y parvenir, trois types d’ouverture sont possibles. La première est la baie vitrée coulissante, qui est capable de se déplacer latéralement du plafond au sol sur des rails fixes. Ensuite, il y a le vitrage coulissant à galandage. Il possède des vantaux qui présentent une ouverture sur le mur. Lorsque le verre est ouvert, il est invisible. Cela permet d’ouvrir un grand espace de passage.

La baie d’ouverture fonctionne exactement de la même manière qu’une porte ordinaire. Elle peut être double ou simple. Quel que soit votre choix, il est essentiel d’avoir des baies vitrées qui laissent entrer la lumière, mais sans donner à la maison l’impression d’être une pièce humide.