L’ouverture d’un mur porteur

La maçonnerie est une variété de travaux de structure et de finition. L’ouverture d’une structure porteuse en est une. Mais, ce n’est pas un travail facile qui peut être accompli en un instant ou dans la précipitation. C’est une tâche qui nécessite non seulement une expertise mais aussi une certaine méthode. Il faut également disposer des outils adéquats pour l’accomplir efficacement et rapidement. C’est sur ce type de travaux de maçonnerie que se concentre cette section.

Concept d’un mur pouvant être utilisé comme structure porteuse

Un mur porteur est un élément dont la fonction principale est d’aider à soutenir la construction d’une maison. Il s’agit d’une sorte de structure de soutien qui contribue à stabiliser l’ensemble de la structure. Compte tenu du poids qu’il supportera, sa largeur ne doit pas dépasser 15 centimètres. Les murs porteurs peuvent être des cloisons installées à l’intérieur pour donner de la stabilité au bâtiment, des murs de façade, c’est-à-dire des murs extérieurs qui soutiennent le toit, et enfin des murs de sous-sol qui soutiennent les deux types de murs décrits ci-dessus.

Directives pour l’ouverture du mur porteur

En raison de l’importance de sa fonction pour l’ensemble d’une structure, la suppression des murs qui supportent des charges n’est pas une tâche simple. Il ne s’agit pas seulement d’effectuer des travaux sur votre propriété et de garder à l’esprit les règles de la communauté dans laquelle vous vous trouvez. C’est pourquoi, avant de construire ou d’abattre des murs qui supportent des charges, il est crucial d’obtenir une autorisation.

Voir :   Comment installer une sonnette à l’entrée de chez soi ?

S’il s’agit d’un appartement, vous devez soumettre votre proposition à l’assemblée générale de votre copropriété. Si l’ouverture se fait dans une maison individuelle, vous devez déposer une déclaration initiale de travaux auprès de la mairie.

Comment procéder pour ouvrir un mur porteur

Pour que l’ouverture de votre façade ou de votre mur de séparation se fasse dans les règles de l’art, il y a quelques étapes à respecter. Tout d’abord, vous devez vérifier la possibilité d’ouvrir votre projet. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un expert comme le maçon dans le 06 qui évaluera les éléments de remplacement avant de le casser.

Une fois cette étape terminée, le maçon pourra commencer à installer des étais qui assureront la stabilité du sol au moment de l’ouverture du mur jusqu’au remplacement.

L’étape suivante est l’installation d’un linteau IPN qui est certifié comme une poutre en acier pouvant aider à supporter le poids des étages supérieurs. Pour assurer une stabilité adéquate, il doit être encastré dans les murs à l’aide de mortier.

Après avoir vérifié que le linteau est correctement installé, vous pouvez commencer à ouvrir le mur chargé. Dans cette procédure, vous devez toujours commencer par le haut et commencer à descendre.

Après cela, vous êtes en mesure de commencer la dernière étape du travail. Cependant, avant cela, le maçon doit enlever les étais.

Coût de l’ouverture d’un mur porteur

Le montant minimum requis pour ouvrir un mur porteur est de trois mille euros. Mais, le coût peut être porté à 10 000 euros en fonction de différents facteurs comme l’épaisseur du mur ainsi que le type de finition, la technique utilisée et le matériau utilisé pour construire le mur.

Voir :   Les types de matelas