Que faut-il savoir sur les travaux de désherbage mécanique ?

Pour se débarrasser des mauvaises herbes qui encombrent les potagers ou autres plantations, il existe de nombreuses méthodes qui sont utilisées par les paysagistes professionnels. Il y a le désherbage et ses nombreuses méthodes. Le désherbage mécanique n’est qu’une des méthodes, et nous allons examiner plus en détail dans notre post les outils indispensables à cette méthode.

Qu’est-ce que le désherbage mécanique exactement ?

Le désherbage est un processus qu’un expert comme ce jardinier de la région 76 effectue pour débarrasser une plantation des plantes parasites qui l’infestent. Ces mauvaises herbes sont extrêmement dangereuses, car elles contrôlent la majorité des nutriments destinés aux plantes. De plus, elles peuvent rendre nos jardins très laids.

En ce qui concerne le désherbage mécanique, il s’agit d’une méthode que les jardiniers emploient sur de grandes surfaces, car elle est beaucoup plus efficace lorsqu’elle est utilisée à grande échelle. Cette méthode d’intervention contre les mauvaises herbes est utilisée pour éliminer la majorité des mauvaises herbes qui peuvent se trouver sur la propriété. La plupart du temps, les professionnels du métier ne l’effectuent pas eux-mêmes. Elle est généralement utilisée conjointement avec le désherbage chimique.

L’équipement nécessaire pour effectuer un désherbage mécanique.

Pour effectuer ce type de désherbage, il existe une variété d’outils à utiliser. Mais trois d’entre eux sont importants pour être utilisés correctement. Il s’agit de la herse, de la sarcleuse et enfin de la houe rotative.

  • La sarcleuse est un instrument qui est équipé de socs qui sont extrêmement efficaces pour le désherbage entre les rangs. Cette efficacité est due à l’existence à l’autre extrémité de houes amovibles, que les professionnels peuvent régler indépendamment pour une plus grande mobilité et une plus grande précision.
  • La herse est un instrument dont les dents sont courbées ou droites. Lorsque vous utilisez cet outil, les dents vibrent et, grâce à ce processus, elles arrachent totalement les mauvaises herbes. Les dents peuvent s’enfoncer jusqu’à un maximum de 2 centimètres, ce qui est suffisant pour éliminer les racines des mauvaises herbes. Dans les sols mous, le paysagiste optera pour une houe à dents courbes. Pour les sols pierreux et durs, il existe une herse à dents droites.
  • La houe qui tourne est un outil très efficace pour désherber en profondeur. Polyvalente, elle peut creuser, ramasser ou enlever les mauvaises herbes.
Voir :   Gazon synthétique : comment choisir le meilleur ?

Chaque outil est unique et répond à un besoin particulier. Cela signifie que le choix n’est pas aléatoire. Il est important de comprendre les spécificités de chaque outil pour qu’une intervention réussisse.

Conditions d’utilisation du matériel de désherbage mécanique

Pour être efficace, la méthode de désherbage mécanique doit respecter certaines conditions, notamment :

  • Elle doit être pratiquée par temps chaud et sec, afin que les mauvaises herbes sèchent bien et soient simples à enlever.
  • La surface sur laquelle sont placés les différents outils doit être nivelée pour éviter d’endommager le matériel.
  • Pour que le désherbage soit efficace, il doit être effectué dans une période sèche d’au moins quatre jours après son utilisation. Si ce n’est pas le cas, les mauvaises herbes risquent de revenir très vite.