Quelles sont les causes d’un court-circuit électrique dans votre maison ?

Plus qu’un problème mineur, un court-circuit électrique peut être le signe d’un problème grave dans le système électrique de votre maison.

Découvrez les causes des courts-circuits et des défauts de mise à la terre, et apprenez à les éviter en suivant les informations ci-dessous.

Qu’est-ce qu’un court-circuit électrique ?

Un court-circuit électrique se produit lorsqu’un fil “chaud” qui transporte du courant sous tension entre en contact avec un fil neutre, soit en le touchant directement, soit en provoquant un arc électrique, ce qui permet au courant d’être transféré du fil sous tension au neutre. En fin de compte, le courant qui le traverse est capable de contourner le câblage du circuit et suit le chemin le plus court vers la terre, quels que soient les obstacles sur le parcours. Cela présente un risque qui peut causer des dommages aux biens et aux personnes par le biais d’un incendie électrique intense, d’un choc ou même de petites explosions.

Qu’est-ce qui peut provoquer des courts-circuits ?

Diverses raisons peuvent être à l’origine de courts-circuits.

L’isolation du fil est défectueuse.

Normalement, les fils électriques sont recouverts d’un matériau non conducteur comme le PVC ou le polyéthylène. Lorsque l’isolation s’use, fond ou est endommagée (souvent à cause d’une perforation causée par une vis ou un clou ou rongée par des rongeurs), les fils sous tension peuvent être en contact direct avec les fils neutres, ce qui crée des courts-circuits.

Voir :   3 conseils pour garder sa maison toujours fraîche

Connexions de fils endommagées

Les connexions de fils lâches ou endommagées provoquent une augmentation de la résistance électrique. Le fil devient alors plus chaud, ce qui peut provoquer un choc électrique ou un incendie.

Un problème de câblage défectueux dans l’appareil

Parfois, c’est un appareil, et non le câblage électrique de votre maison, qui est à l’origine des courts-circuits. Le problème peut être causé par un câblage défectueux de l’appareil lui-même, du cordon d’alimentation ou de la fiche. (Les fiches ou cordons d’alimentation défectueux sont généralement faciles à identifier car ils semblent brûlés, fondus ou endommagés).

Défauts de mise à la terre et courts-circuits

Comme indiqué précédemment, le court-circuit le plus courant se produit lorsqu’un fil chaud entre en contact avec le fil neutre. Un défaut de mise à la terre, quant à lui, se produit lorsqu’un câble chaud entre en contact avec une partie de votre système électrique mise à la terre, par exemple la partie d’un appareil ou d’une boîte murale mise à la terre ou un fil de terre en cuivre. Le danger le plus important posé par les défauts de mise à la terre n’est pas un incendie électrique, mais une électrocution ou un choc extrême, en particulier dans des conditions humides.

Les défauts de mise à la terre sont souvent causés, entre autres, par de l’eau qui pénètre dans votre boîte électrique ; des fils chauds qui sont emmêlés ou endommagés ; des outils insuffisamment alimentés ou des appareils qui ne sont pas correctement isolés.

Comment éviter les courts-circuits électriques

Il existe trois types de protection contre les courts-circuits :

Voir :   4 conseils pour rénover sa maison en toute sérénité

Les disjoncteurs de fuite à la terre (GFCI).

Les GFCI peuvent détecter de petites fluctuations dans l’intensité du courant électrique et en arrêter le flux. Comme l’exige le Code canadien de l’électricité en 1971, les GFCI doivent maintenant être installés à moins de 1,5 mètre d’une baignoire, d’un lavabo ou d’une douche (dans les cuisines, les salles de bains, les buanderies et les bars humides, etc.

Les disjoncteurs de fuite à la terre doivent être installés par un électricien titulaire d’une licence (tenter de le faire soi-même peut être une erreur dangereuse). Ils doivent ensuite être testés tous les mois pour s’assurer qu’ils sont protégés à long terme.

Disjoncteurs à courant d’arc (AFCI)

Les AFCI protègent votre maison contre les incendies provoqués par les courants électriques en coupant le courant électrique lorsqu’ils repèrent une anomalie dans le flux d’électricité. Ils se présentent sous la forme de prises AFCI, également appelées disjoncteurs. Ils sont exigés par la loi dans les salons, les chambres à coucher, les couloirs, les salles à manger, les halls, les sous-sols non aménagés et les garages attenants ainsi que pour une variété d’appareils qui sont câblés.

Disjoncteurs/fusibles

De nos jours, la majorité des maisons sont équipées d’un panneau électrique muni de disjoncteurs, chacun d’entre eux étant responsable du circuit particulier qui se trouve dans votre maison. Les disjoncteurs ont remplacé les systèmes de fusibles dans les maisons construites ou modernisées après les années 1960 (bien que vous puissiez voir le panneau appelé “boîte à fusibles”). Les disjoncteurs protègent votre maison contre les dommages en détectant les changements dans le flux de courant, ce qui les fait se fermer.

Voir :   Quels sont les différents types de pompes à chaleur ?

Contactez un électricien professionnel au (94) Val de Marne pour faire réviser votre système de disjoncteurs au moins tous les ans (plus souvent lorsqu’un disjoncteur se déclenche constamment) et pour remplacer les prises de plus de 15 ans.