Toute personne souffrant de douleur chronique devrait entendre ceci

Parfois, l’absence du travail pour des raisons inévitables, comme la maladie, peut vous épuiser. Vous ne pouvez pas être sûr que votre poste sera ouvert pour vous. En effet, même si vous êtes malade, le bureau doit continuer à fonctionner. Ces pensées peuvent vous amener à décider de retourner au travail même si votre corps n’est pas complètement guéri.

Il arrive que vous souffriez d’une douleur chronique de temps en temps, mais si vous ne la supportez pas, vous n’irez pas mieux. En trouvant des moyens de gérer cette douleur, vous contribuerez au bon déroulement de votre travail. Certaines personnes font les mauvais choix pour traiter les maladies chroniques, comme l’utilisation excessive d’analgésiques. Évitez de consommer des médicaments, car ils peuvent entraîner une dépendance. Ne prétendez pas que tout va bien, mais trouvez plutôt des moyens de gérer votre douleur physique pour ne pas être en retard au travail. Ces stratégies peuvent être utiles lorsque vous travaillez avec la douleur.

Commencez votre journée par un ensemble d’exercices que vous pouvez gérer

Le fait que vous souffriez de douleurs chroniques ne doit pas être une raison pour vous reposer. Commencez votre journée par des exercices légers comme des étirements. Vous pouvez vous tenir droit et vous pencher jusqu’à ce que vous puissiez toucher vos orteils. Cela permettra à tous les muscles de votre corps de se détendre. Cela permet également de soulager la tension des articulations et des muscles. Évitez de trop forcer pendant les exercices, mais concentrez-vous sur la réduction de la douleur en faisant quelques pompes et redressements assis. Trouvez les bons exercices en utilisant des vidéos en ligne pour vous assurer de ne pas blesser votre corps ou d’aggraver la douleur chronique.

Voir :   5 ressources pour garder votre santé florissante cette année

Examinez vos habitudes respiratoires

Vous ne voulez pas que quelqu’un découvre que vous pourriez souffrir. Veillez à respirer profondément chaque fois que vous ressentez une douleur dans une zone. Prenez conscience de vos schémas respiratoires en expirant lentement et en inspirant lentement pour soulager vos nerfs.

Faites une promenade dans le bureau

Évacuez la douleur chronique de votre esprit en marchant jusqu’au bureau d’un collègue ou dans le couloir du bureau. Essayez d’éviter de rester assis dans une seule position afin que votre esprit ne se focalise pas sur la douleur. Vous êtes libre de vous étirer ou de changer de position de temps en temps. Ne donnez pas à vos collègues ou à votre patron l’impression que vous allez rester assis. Assurez-vous de faire quelque chose de productif pendant que vous vous déplacez, par exemple aller au distributeur pour prendre un verre d’eau supplémentaire, ou demander conseil à un ami à l’autre bout du monde.

Évitez l’automédication

Toutes sortes de médicaments ne peuvent aider à soulager la douleur que pendant quelques minutes. Les recherches suggèrent que l’utilisation d’analgésiques à base d’opioïdes peut avoir des effets négatifs sur l’utilisateur. Lorsque les symptômes de sevrage commencent à se manifester, la douleur peut être deux fois plus intense. La réadaptation des toxicomanes du Connecticut propose des programmes efficaces qui peuvent vous aider à surmonter votre dépendance aux drogues et vous apprendre à gérer la douleur.

Adoptez des pratiques saines

Ne soyez pas trop occupé pour déjeuner, quelle que soit votre charge de travail. Votre douleur est si intense que vous devez au moins manger quelque chose au déjeuner pour éviter tout autre problème. Les fruits peuvent vous apporter les nutriments nécessaires pour accélérer la guérison. Au lieu de passer votre temps à penser à la douleur, vous pouvez lire un ouvrage préféré pour réduire le stress. Vous pouvez écouter de la musique entraînante pour détendre vos nerfs et atténuer la douleur.

Voir :   Les avantages d'avoir un diffuseur d'huiles essentielles à la maison

N’utilisez pas trop de force lorsque vous travaillez

Même si vous souhaitez poursuivre votre journée et votre routine, le fait d’appliquer trop de force au travail peut provoquer davantage de douleur. Les médecins vous conseillent de réduire vos efforts lorsque vous effectuez diverses tâches. Évitez d’exercer une pression trop forte sur vos épaules, vos mains ou vos jambes. Veillez à ne pas vous blesser lorsque vous vous déplacez ou participez à des projets avec d’autres personnes. Vous ne devez pas avoir l’air de tout maîtriser. Pour éviter de vous épuiser, vous pouvez déléguer quelques-unes des tâches les plus difficiles à un ami qui est prêt à vous aider.

Méditez

Vous pouvez adopter cette approche au travail pendant les pauses, seul ou après des heures de travail, avec l’aide d’une thérapie. La méditation vous aide à vous détendre lorsque vous vous concentrez sur un sentiment différent de votre malaise. Un conseiller peut vous suggérer de vous concentrer pleinement sur une sensation particulière afin de ne penser à rien d’autre. Concentrer votre attention sur un son spécifique vous permettra d’oublier toute forme de douleur chronique.

Envisagez d’installer une lumière verte sur votre poste de travail

La luminothérapie est une méthode efficace pour gérer les malaises chroniques au travail. Les recherches montrent que les ondes lumineuses d’un appareil portable sont capables de pénétrer dans les yeux pour permettre à vos nerfs de produire des substances chimiques bénéfiques. Ces substances chimiques pénètrent ensuite dans votre circulation sanguine et atténuent les douleurs chroniques. Vous pouvez acheter une machine à lumière verte étonnante dans un magasin local ou sur Internet. Veillez à vous arrêter et à vous concentrer sur la lumière chaque fois que vous avez mal.

Vérifiez que votre routine est conforme à vos besoins physiques

Le surmenage n’est pas bon pour votre santé physique à ce stade. Ne faites pas d’heures supplémentaires, même si vous avez besoin d’argent, car cela peut entraîner une augmentation de la douleur. Effectuez les activités importantes tôt le matin pour vous assurer que votre douleur n’entrave pas vos performances. Vous pouvez également modifier votre routine en marchant plutôt qu’en prenant les transports en commun si vous ne résidez pas dans une zone éloignée de votre lieu de travail. Cela vous aidera à rester en bonne santé et à éviter les blessures causées par les bus bondés.

Voir :   7 astuces pour rendre votre café plus sain

Rendez votre espace de travail aussi confortable que possible

N’ayez pas peur de changer de chaise si vous en avez utilisé une qui vous met mal à l’aise ou vous cause des désagréments. Choisissez une chaise qui vous aide à maintenir une bonne posture afin de ne pas solliciter toutes les parties de votre corps. Vous pouvez emmener un ordinateur portable avec vous pour travailler s’il peut vous aider à gérer efficacement votre travail. Apportez une veste avec vous au travail en cas de changement de temps pour éviter tout malaise. Ne laissez pas les facteurs de stress de l’environnement augmenter votre malaise.

Dernières réflexions

Parfois, nous devons endurer la douleur pour suivre notre emploi du temps chargé. L’inactivité jusqu’à la guérison peut entraîner des dépenses puisqu’il faut payer les factures. Utilisez les stratégies mentionnées ci-dessus pour reprendre le travail. Si la douleur devient insupportable après la mise en œuvre de plusieurs d’entre elles, demandez un avis supplémentaire à votre médecin qui vous recommandera le traitement adéquat. Vous pouvez trouver des avis médicaux sur les produits ici. Cpoe.org (Voir aussi Comment gérer la douleur physique quand on est occupé dans sa vie)

Nirdesh Singh a dix ans d’expérience dans le secteur informatique. Les affaires et la mode sont ses passions et c’est la raison pour laquelle il a lancé une boutique de mode en ligne fashionbuzzer.com au cours de l’année 2015, et en est le cofondateur. Lui et son équipe gèrent le blog fashionbuzzer, qui propose un excellent contenu sur la santé, les dernières tendances et la mode…