Voici ce que vous devez faire lorsque vous souffrez de douleurs cervicales depuis longtemps

Votre cou est constitué de vertèbres qui relient la partie supérieure du torse à la tête. Des ligaments, des os, ainsi que des muscles aident votre tête à faciliter les mouvements.

Tout ce qui est un peu gênant au niveau du dos ou du cou en raison d’une blessure ou d’une inflammation peut provoquer des douleurs cervicales, des raideurs et même des crispations.

Les douleurs cervicales peuvent résulter d’une mauvaise posture ou d’une utilisation excessive. Une blessure due à une chute peut également provoquer des lésions cervicales.

Le problème est que les douleurs cervicales peuvent être le signe d’autres problèmes graves qui nécessitent l’intervention d’un médecin qualifié.

Si les douleurs cervicales persistent pendant une période d’une semaine ou plus, il est conseillé de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des causes les plus fréquentes des douleurs cervicales et les solutions possibles.

Causes d’efforts et de tensions :

La raideur ou la douleur du cou peut être causée par diverses raisons. Voici quelques-unes des raisons de l’élongation et de la tension du cou.

1. Contrainte et tension musculaire

La tension et l’effort musculaire peuvent être causés par une mauvaise posture, le fait de travailler dans un bureau sans changer de position, l’utilisation d’un oreiller inapproprié ou d’un coussin pour le cou, ou le fait de tirer le cou en arrière pendant l’exercice.

Voir :   Conseils clés pour vous préparer à votre prochaine intervention chirurgicale

2. Blessures

Le cou est particulièrement susceptible d’être blessé, notamment lors de collisions avec des voitures et lors d’activités sportives. Les ligaments et les muscles du cou peuvent être blessés lorsqu’ils sont au-delà de leur amplitude normale de mouvement.

Si les vertèbres cervicales (os du cou) sont endommagées, il est possible que la moelle épinière soit également blessée. Le coup du lapin est une blessure au cou résultant d’un mouvement brusque de la tête.

3. Crise cardiaque

Les douleurs cervicales peuvent être le signe d’une crise cardiaque. Mais il est possible que la douleur au cou soit associée à d’autres symptômes comme des nausées, des sueurs, un essoufflement, des vomissements et des douleurs au bras.

4. Méningite

La méningite est une cause d’inflammation des tissus qui entourent la moelle épinière ainsi que le cerveau. Les patients atteints de cette maladie souffrent de maux de tête et de fièvre, avec une raideur de la nuque.

Les autres déclencheurs de douleurs cervicales sont les suivants .

La polyarthrite rhumatoïde. Les douleurs cervicales peuvent être causées par un problème au niveau de l’articulation du cou. L ‘ostéoporose est une. Cette affection affaiblit les os, et le cou y compris.
La fibromyalgie. Vous ressentez une gêne musculaire, en particulier dans la région du cou et des épaules.
La spondylose est une affection qui se développe avec l’âge. Les disques cervicaux se dégénèrent, rétrécissant l’espace entre les vertèbres et provoquant des tensions sur vos articulations.

Remèdes contre la raideur et la douleur du cou

Il existe de nombreuses options pour traiter une blessure au cou, en fonction du degré de celle-ci. Vous pouvez en choisir une après avoir pris note de votre situation.

1. Appliquer de la chaleur ou de la glace

L’inflammation du cou peut être soulagée en appliquant de la glace pendant environ 20 minutes, plusieurs fois par jour. Vous pouvez également appliquer de la chaleur et de la glace périodiquement. Vous pouvez également choisir de vous détendre dans un bain chaud, ou de placer un coussin chauffant pour réchauffer le cou.

Voir :   Améliorez votre santé avec la mise à la terre

2. Utilisez des analgésiques en vente libre

Les douleurs cervicales légères peuvent être contrôlées en prenant des analgésiques en vente libre tels que le diclofénac sodique, l’ibuprofène et le doloact.

3. Étirements mesurés

La pratique des étirements en s’abstenant de tout mouvement brusque peut atténuer la raideur et la douleur du cou. Elle peut également faire en sorte que vous n’en souffriez plus. Évitez les mouvements brusques car ils peuvent provoquer une blessure, une inflammation et une douleur.

4. Thérapie physique

Un physiothérapeute peut vous guider dans l’adoption d’une bonne posture, dans la réalisation d’exercices de renforcement du cou et dans l’adoption d’un bon alignement. Il peut également utiliser le chauffage, la stimulation électrique ou la glace pour soulager la douleur du cou et prévenir la réapparition de l’inconfort.

Au cours de la procédure, connue sous le nom de stimulation électrique transcutanée des nerfs (TENS), des électrodes sont placées sur les zones douloureuses pour délivrer de petites impulsions électriques qui soulagent votre douleur cervicale.

La traction utilise des poulies, des vessies d’air ou d’autres poids qui étirent progressivement le cou. Ce traitement permet de soulager les douleurs cervicales, notamment en cas d’irritation du nerf.

5. Les soins chiropratiques

Le traitement chiropratique est une solution qui peut aider à réduire les douleurs cervicales. Voici les différents types d’affections du cou pour lesquelles les professionnels de la santé chiropratiques peuvent vous aider :

Les blessures par entorse cervicale.
Disques intervertébraux cervicaux qui ne nécessitent pas d’intervention chirurgicale.
Coup du lapin.
Lésion des articulations facettaires.

Voir :   Comment fabriquer votre propre huile de massage sportif aromathérapique ?

6. Procédures chirurgicales

En fonction de l’importance de votre gêne au niveau du cou, votre médecin peut décider d’injecter des médicaments corticoïdes dans les articulations facettaires de la colonne cervicale, près des racines nerveuses ou près des muscles du cou pour soulager la gêne. La lidocaïne, un médicament anesthésiant, est une injection qui peut soulager les douleurs cervicales.

La chirurgie est rarement nécessaire pour les douleurs cervicales. Elle n’est une option que dans le cas où la moelle épinière ou le nerf soulagent la compression de la racine nerveuse.

7. Acupuncture

L’acupuncture consiste à insérer des aiguilles dans différentes parties de votre corps. De nombreuses études ont démontré que l’acupuncture peut aider à soulager diverses douleurs.

Pour obtenir les meilleurs résultats sur la zone du cou, vous pourriez avoir besoin de plusieurs séances d’acupuncture. Il s’agit d’un traitement sûr et naturel de la douleur.

La procédure, communément appelée manipulation cervicale, est une méthode qui s’effectue à la main sur l’articulation du cou. Elle augmente la mobilité et la flexibilité de la colonne vertébrale et diminue la raideur, la douleur et l’inconfort autour de la région cervicale.

Craig Evans est un rédacteur de contenu numérique de métier, un blogueur dévoué et un amoureux de la technologie situé à Syndey, en Australie. Il partage ses connaissances et ses idées sur les tendances les plus récentes du marketing numérique et commercial sur diverses plateformes de blog. Pendant son temps libre, il aime siroter une tasse de café, puis jouer avec son animal de compagnie.